Capucine Trochet

thématiques : environnement - slow life -  performance - inventivité -  aventure - exploit - océans - dépassement de soi - économie circulaire - liberté - femme -  résilience

Capucine Trochet : Navigatrice de l'extrême

« Les débuts de mon histoire avec Tara Tari sont simples. J’allais mal et je l’ai rencontré. Nous étions à l’arrêt, bloqués à quai tous les deux et nous nous sommes aidés. Nous sommes partis ensemble. Parfois seuls, souvent accompagnés. Simplement, avec le vent. Notre voyage n’invoque ni l’ exploit ni la performance. »

Capucine Trochet raconte sa folle aventure avec Tara Tari - petit voilier de pêche du Bangladesh fait de jute et de matériaux de récupération. L’architecte du bateau l’avait prévenue : Tara Tari n’est pas fait pour traverser l’Atlantique. Pourtant, Tara Tari, si petit, est peut-être la seule embarcation avec laquelle elle se sent capable de traverser l’océan.
Après dix mois en mer, Capucine apprend le nom de sa maladie génétique qui lui impose des souffrances permanentes et elle décide de poursuivre ses navigations. Sans défi. La tempête vers l’archipel du Cap-Vert, la traversée de l’océan Atlantique…, elle atteint l’essence de son rêve. Tout prend sens, au cours du voyage ; même la maladie.

Sans moteur, sans électronique et sans un sou, elle avance ou recule au rythme des éléments. Au fil des milles nautiques, Capucine se construit un nouveau mode de vie et expérimente la sobriété optimiste.

Tara Tari, plus qu’un bateau, est devenu « ses ailes et sa liberté».

bouton video.jpg

© 2018 Conférences Inspiration - Paris - Contact : cbreuil@conferences-inspiration.com