Marion Chaygneaud-Dupuy

thématiques :  les valeurs nomades :  la transformation du quotidien des nomades et ce qu’ils ont à nous dire de nous aujourd’hui - prendre un chemin authentique de compassion - comment aider l’autre  - s’adapter au changement et gérer le risque - vulnérabilité

- connexion à la nature - montagne extérieure et montagne intérieure : les deux versants d’une ascension - écologie extérieure et écologie intérieure : prendre soin - l’exploration de la conscience - femme en très haute altitude : montagne extérieure et montagne intérieure - vulnérables ensemble - comment se connecter à la nature

bouton video.jpg

Marion Chaygneaud-Dupuy : Clean Everest

Marion Chaygneaud-Dupuy a 16 ans lorsqu’elle réalise son premier voyage en Asie. Dans les bidonvilles de Calcutta, elle découvre le pouvoir de la compassion. En découle une détermination qui ne cessera jamais de croître : celle de se mettre au service de ceux qui souffrent. Elle fait ses premiers pas au service de la vie.

A 18 ans, de retour en Inde, elle partage sa vie entre l’atelier de dessin qu’elle a créé pour aider les personnes atteintes de la lèpre à se réinsérer professionnellement et un monastère bouddhiste où elle étudie la méditation pendant plusieurs années sous la guidance d’un maître authentique.

 

En 2002, elle crée l’ONG locale, Highland Initiatives au Tibet. Son objectif est d’aider les nomades tibétains, à travers l’éducation et la médecine traditionnelle, à perpétuer leurs traditions tout en intégrant les changements modernes. Elle leur tend la main mais elle ne parle pas pour eux, ni n’agit à leur place. Elle ressort transformée de cet échange de valeurs avec les hommes et les femmes des hauts plateaux.

 

En 2008, elle lance Global Nomad Ltd. Cette première plateforme de services pour les entrepreneurs sociaux tibétains en Chine « aide les projets sociaux à devenir rentables et les projets rentables à devenir sociaux ». Plus elle s’approche des nomades, plus elle se découvre elle-même.

 

En contrepartie de son action, les guides de Lhassa forment Marion. Devenue guide de haute montagne, elle est la première européenne à atteindre trois fois le sommet de l’Everest. Non en mal d’exploits mais au service d’une montagne en souffrance.

Avec Highland initiatives et Global Nomad, Marion a en effet pu rassembler assez d’éléments, de connaissances et de relations pour imaginer l’opération Clean Everest en collaboration avec une équipe de guides de haute montagne tibétaine :

• depuis 2016, à raison de deux mois chaque année, des guides tibétains et des bénévoles se relaient pour nettoyer les pentes et les six camps qui jalonnent la voie d’accès au sommet. A leurs côtés, une centaine de yaks descendent les ordures compactées. Au total, près de dix tonnes de déchets ont été collectées.

• le gouvernement chinois s’est depuis engagé à entretenir les lieux et à s’en servir de modèle pour les autres sommets à 8 000 mètres du pays.

 

Son dernier projet en date est ambitieux et innovant : l’Institut des Nomades étudie et promeut l’alliance intelligente de l’écologie, des traditions, de la technologie et de l’économie. Ce rapprochement entre l’homme et la nature permettra aux nomades de vivre plus dignement tout en restant proches de leur sagesse millénaire. Cette harmonie retrouvée permettra aussi à 2 milliards d’asiatiques de continuer à boire l'eau, menacée, du plateau tibétain.

© 2018 Conférences Inspiration - Paris - Contact : cbreuil@conferences-inspiration.com